615d21e52eb612df40d929ecf28d3750.jpg
Conso

Le « fait maison » version e-liquide

0

« Des goûts et des couleurs, on ne discute pas » et fort heureusement ! Dans la veine du DIY – Do It Yourself, mode de consommation alternatif – il est possible de fabriquer soi-même son e-liquide. Quelle aubaine pour celles et ceux qui veulent laisser libre cours à leur imagination pour créer un e-liquide unique, à leur image. Rien de tel également, pour varier les recettes selon son bon plaisir et trouver l’accord parfait parmi les variétés d’arômes et de liquide possibles. Gros plan sur l’une des tendances phare du moment sur la planète e-cig : le DIY de eliquide.

Les atouts du DIY

Le fait de concevoir soi-même son e-liquide à partir d’une large gamme d’arômes et de liquides, permet effectivement d’obtenir le-liquide qui correspond au mieux à ses goûts, mais à ses envies aussi. Même s’il existe de nombreuses saveurs d’e-liquides – arômes-tabac, bouquets fruités, saveurs boissons, parfums mentholés, mais aussi les fragrances gourmandes – déjà prêts à l’emploi, il n’en reste pas moins qu’avec le DIY les combinaisons sont infinies. Grâce au large choix d’arômes et de base, il est enfin possible de personnaliser son e-liquide au plus proche de ses désirs. En outre, cela permet de savoir et de mieux maîtriser sa composition tout en faisant des économies. Bref, le DIY c’est surtout avoir la satisfaction d’être soi-même un concepteur d’e-liquide et de jouer en quelque sorte à l’apprentie chimiste. 

La base du DIY

Pour ceux et celles qui souhaitent se lancer dans la fabrication de leur e-liquide, il est alors utile et nécessaire de se procurer les éléments de base

Tout d’abord, il faut une base. L’e-liquide ‘MADE IN HOME’ démarre par l’acquisition d’un liquide, d’une base PG/VG prête à l’emploi et qui constitue 80 à 90% du mélange final. Neutre, sans goût, elle est alors dépourvue de nicotine. En fonction de sa consommation, il est possible d’employer un booster d’e-liquide pour obtenir le taux de nicotine souhaité au final. Pour que l’e-liquide soit parfait, il est essentiel d’y ajouter un ou plusieurs arôme(s) concentré(s). Ces derniers dépendent des envies de chacun et permettent alors de donner le goût à l’e-liquide. Optionnels, l’ajout d’additifs permet néanmoins de rehausser les arômes, d’arrondir l’e-liquide final, de lui apporter une touche sucrée ou encore de lui procurer une sensation de fraîcheur lors du hit. Même s’ils ne sont pas indispensables, ils permettent une personnalisation plus poussée et font vivre une expérience unique à celle ou celui qui vapote. Sans oublier, de se doter de tout le matériel de manipulation et de stockage à l’image de flacons vierges pour stocker le e-liquide, de seringues, mais aussi du matériel de protection – gants en latex ou en vinyle, lunettes de protection par exemple – de béchers, d’éprouvettes notamment.

Quoi qu’il en soit, il va de soi que tout le matériel indispensable au DIY de son e-liquide doit être tenu hors de portées des enfants, rangé dans un endroit sec, à l’abri de la lumière et de l’humidité, fermé à clé et qu’il est également nécessaire de respecter la DLC des produits employés. En cas de contact, mieux vaut se rincer à l’eau claire et consulter un médecin et, en cas d’ingestion, prévenir sans tarder les secours. En parallèle, l’usage de la e-cigarette reste interdite aux mineurs et est fortement déconseillée aux femmes enceintes, la consommation de nicotine nuit gravement à la santé et surtout l’usage de la e-cigarette est réglementée.

A propos de l'auteur / 

Alex

Je suis passionné de sport notamment les sports de glisse. J'adore les sensations que cela procure, et le contact avec l'eau. Qu'on fasse du wakeboard, wakeskate, ou wakesurf, les sensations fortes sont garanties ! Je vous invite tous à essayer !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués. *

Les plus consultés

Newsletters

Recevez les dernières infos par e-mail: