Valls et Sarkozy le comparatif et les similitudes
Actu

Valls versus Sarkozy

1

Les Français préféreraient la copie à l’original d’après le dernier sondage d’Harris Interactive ! Depuis son arrivée au ministère de l’Intérieur, Manuel Valls est souvent surnommée le « Sarkozy de gauche ».

Les observateurs politiques comparent souvent Valls au Sarkozy ministre de l’Intérieur: style de communication, ambition, charisme, … beaucoup de ressemblances.

Valls versus Sarkozy en 2017 ?

L’actuel Ministre de l’Intérieur est devenu le favori des sondages ces derniers temps, tandis que coté UMP, la rumeur prévoit un retour de l’ancien chef de l’État sur la scène politique. C’est pourquoi, l’hebdomadaire Marianne a demandé un sondage sur un duel Valls/Sarkozy au second tour de l’élection présidentielle.
D’après le sondage d’Harris Interactive pour l’hebdomadaire Marianne, Valls battrait Sarkozy s’ils s’affrontaient au second tour d’une élection présidentielle. En effet, à la question « pouvez-vous indiquer laquelle des deux personnalités vous souhaitez voir élue président de la République », 49% ont répondu Valls, 44% Sarkozy et 7% ne se prononcent pas sur 1430 personnes interrogées du 17 au 19 juillet 2013.

Avant de se pencher sur une possibilité de voir Manuel Valls à l’Elysée, regardons les similitudes entre Valls et Sarkozy.

Les similitudes entre Valls et Sarkozy

Très présent dans les médias, ambitieux, ferme, charismatique, et exerçant dans un gouvernement « mou » sont quelques expressions qui caractérisent à la fois Valls que Sarkozy.

Manuel Valls a bien compris l’intérêt de la communication en politique. Il a réussi à se hisser parmi les hommes politiques les plus populaires de France. De plus, d’après les sondages, sa côte de popularité le montre en tête parmi les ministres en exercice alors que son gouvernement est très impopulaire avec une côte de popularité qui dégringole! De plus, c’est un des rares qui rassemble à la fois la gauche comme la droite!

Ambitieux comme Nicolas Sarkozy, Valls vise Matignon puis l’Elysée, d’après ces propos : « Si demain, on me proposait d’autres responsabilités, je les assumerais, bien évidemment. J’ai toujours pensé que j’avais la capacité d’assumer les plus hautes responsabilités de mon pays».

Pour cela, Manuel Valls tente de sortir de l‘image du « laxisme » collée à la gauche en montrant que c’est possible d’être ferme ! Il doit aussi faire face à la Garde des Sceaux Christiane Taubira, dont le laxisme nuit fortement à l’image de fermeté qu’il souhaite imposer.

Dans la continuation du parcours de Nicolas Sarkozy, il s’attaque aux mêmes thématiques avec le même vocabulaire : sécurité, Roms, droit de vote des étrangers, … Il multiplie aussi les opérations terrains et les coups médiatiques.

Ministère de l’Intérieur, un piège ou un tremplin ?

Le Ministre de l’intérieur Manuel Valls est une « star » ! Pourtant, c’est un poste qui n’est pas sensé rimer avec popularité… En effet, la fonction de premier flic de France est peut-être l’un des plus ingrats et des plus difficiles de la République. Toutefois, Nicolas Sarkozy a réussi a démontré qu’il a pu utilisé la fonction de ministre de l’Intérieur pour accéder au poste de président ! Manuel Valls pourra-t-il en faire autant?

Valls à l’Elysée ?

Valls a pour lui la popularité et bénéficie d’une bonne image d’autorité qui est reproché d’ailleurs au couple Hollande – Ayrault. De plus, son originalité c’est qu’il a une notoriété au-delà de son camp.

Il y a beaucoup de similitudes entre Valls et Sarkozy. Mais la stratégie qui a amené Sarkozy du ministère de l’Intérieur à la place de Président est-elle reproductible ?

En effet, l‘insécurité est un sujet sensible pour les Français, mais le chômage, le pouvoir d’achat ou la précarité sont des préoccupations encore plus importantes pour eux. De plus, le risque d’explosion sociale est grandissant, du fait de la situation économique, et du climat de méfiance des français envers la classe politique. Il est aussi pénalisé par son manque de résultats. Ses discours ont peu d’impact sur le terrain ! Cela est peut-être dû au fait qu’il doit opérer avec un gouvernement dit trop « permissif »  qui empêche de faire appliquer les lois et les sanctions ? De même, la période n’est pas propice à celui qui rêve d’un destin à la Sarkozy. François Hollande a été élu récemment et rien ne dit qu’il ne se représentera pas en 2017. Il faudra alors attendre 2022 ?

 

A propos de l'auteur / 

Lucie

Je suis passionnée par le Webmarketing. A travers mes articles, je souhaite vous conseiller et vous faire partager toutes mes trouvailles sur le web.

1 Commentaire

  1. Julie 6 août 2013 sur 14:18 -  Répondre

    Moi je trouve Valls plus sexy ;o) !!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués. *

Les plus consultés

Newsletters

Recevez les dernières infos par e-mail: